La symbolique des héros

Darth Vader selon la version originale et Dark Vador dans la version française, est sans doute l’évocation du père sombre, le dark father mais aussi le père obscur - père caché de Luke bien sûr. Plus que le mal, habitant d’une armure, d’un corps réparé par des prothèses, il est un titan, c’est-à-dire un être de démesure croyant à la toute puissance de la technologie et de la matière, à la science sans conscience sans spiritualité. Il est une idole, un gourou sous la coupe duquel il peut être rassurant de se ranger.  
Cette démesure apparaît à l’image dans le film avec l’enchevêtrement des vaisseaux spatiaux de l’Empire, tous plus gigantesques les uns que les autres ; ainsi, dans l’épisode V, passe le Faucon Millénium, puis apparaît immense un destroyer de l’empire, puis, au-delà, le plus encore gigantesque vaisseau de Darth Vader. Le sommet de ce gigantisme est atteint alors par l’Etoile de la mort, arme fatale, dont la taille et la puissance démesurées permettent de faire disparaître une planète et sa vie d’un seul coup de canon. Dans le Réveil de la Force, le nouveau canon avale même les étoiles, donc la lumière, symbole du bien, avant de semer la mort.
Au moment de mourir, Darth Vader demande à Luke de lui retirer son casque. Il voudrait le voir sans le filtre de l’armure, comme si toute cette technologie titanesque lui avait perturbé l’appréhension de la réalité et qu’il avait regardé toute sa vie durant la vérité de façon erronée.

Luke Skywalker est le chevalier de la liberté. Son nom évoque la lumière, Luke/Lux et le marcheur (walker) du ciel (sky), celui qui ayant pris conscience de sa dimension céleste ou spirituelle va éclairer le monde et le ramener du côté de la Force. Il se bat non pas avec un sabre laser selon la terminologie française mais avec un sabre de lumière (light saber) pour rester fidèle au texte de la version originale. Il est le gémeau de Léia ; sans doute faut-il y voir une référence à Isis et Osiris.  

Le Maître de Luke est Yoda. Son nom évoque Yoddha qui en sanskrit signifie « guerrier », Yodea, en hébreu, « celui qui sait », et en grec ancien, οἶδα (oïda), « je sais ». Il renvoie à la première lettre du nom sacré YHVH dont on dit qu’elle tient en germe toutes les autres, donc tous les Jedis à venir. Il est le guerrier qui sait et qui forme tous les autres Jedis.
Sa marionnette est un mixte de tortue, celle dont le ventre est plat comme la Terre, et dont le dos est rond comme le ciel, et d’oreilles de lièvre, celles qui très certainement perçoivent les vibrations de l’univers. Mais plus encore, il est tout petit, 75 cm de haut et c’est le plus grand des guerriers Jedis. Ainsi, il offre un miroir inverse à la démesure des forces du mal incarnées par Darth Vader.

Le personnage de Han Solo est assez intéressant. Il n’est pas un élu. Il n’est pas Jedi. En tant qu’anti-héros, qu’anti-Luke, il est un faire-valoir du parcours de ce dernier. Au début du film, il est un contrebandier solitaire, un mercenaire cynique qui ne vit que pour lui, Solo comme son nom l’indique. Mais, il porte du noir (un gilet) et du blanc (une chemise) et son nom est constitué de 7 lettres (3+4, l’esprit et la matière en langage ésotérique). Si Vador et Luke sont le recto et le verso d’une même chose, s’ils sont des personnages purs, l’un incarnant le mal et l’autre le bien, Han Solo est à lui tout seul le recto et le verso. Il fera son chemin (la victoire d’Eros) : son sentiment d’amitié pour Luke et d’amour pour Léia l’amèneront à quitter sa vie en solo pour prendre le parti de la Rébellion et de ses amis contre l’Empire du mal. Il incarne, non un héros ou un méchant, non un idéal-type, mais un type plutôt ‘ordinaire’ comme vous et moi (!) ; il nous montre le chemin entre le bien et le mal qu’il nous est offert d’emprunter.

FM


Ajoutons un mot sur le Faucon Millenium, son célèbre vaisseau spatial. Le faucon est un oiseau solaire (cf. Le dieu Horus chez les Egyptiens) mis au service de l’homme qui chasse, comme Han Solo et son vaisseau sont mis au service de la Force. Comme l’aigle dont il est un quasi synonyme symbolique, il défie le soleil tandis que le Faucon Millenium défie la vitesse de la lumière. Il transporte, annonce, apporte la lumière ; ainsi, Saint Jean l’apôtre a comme symbole l’aigle, sa fête, le 27 décembre, est solsticiale et annonce le retour de la lumière.

 

CAJJ

 

SUITE mardi : L'initiation, la Force et les Jedi