Fillon doit se présenter à la présidentielle, mais il doit se mettre en cohérence avec lui-même, l'éthique et ses propres engagements.

Pour la démocratie, pour la France, pour le débat, je souhaite qu'il soit candidat. Juppé ou Sarkozy ne sont plus aptes à représenter l'avenir des républicains.

Sa candidature est acceptable, mais n'est acceptable qu'à une seule condition : qu'il permette à la justice de passer. D'accord pour passer outre la mise en examen : elle n'est pas preuve de sa non-innocence (au regard de la loi). Sa date tardive est un deni de démocratie parce qu'elle détruit l'élection présidentielle.

Je lui demande que Président, il fasse tout pour permettre à la justice de passer immédiatement et que condamné en première instance, sans attendre l'appel, il s'engage à démissionner immédiatement. Je lui demande de s'y engager solennellement devant les  Français.

Et qu'on parle enfin des enjeux de la France d'aujourd'hui, des problèmes des Français et des solutions pour l'avenir.

CAJJ