Après ce regard historique où le travail est d'abord considéré comme une activité de catégorie inférieure avant de connaître une ascension à partir de l'an Mil qui mènera à la révolution industrielle et son positionnement au coeur de notre structure sociale, je vous propose de réfléchir à la signification du mot travail.

Travail est synonyme d'activité. Si on précise cette activité, il s'agit d'une activité de transformation de la nature propre à l'homme ; les animaux ne travaillent pas sauf sous la direction de l'homme.
Cette première définition a glissé vers une deuxième qu'on définit par activité professionnelle, régulière et rémunérée.
Revenons sur l'histoire du mot. Notons que travail vient du latin tripalium, instrument de torture dont l'origine est un instrument permettant d'immobiliser l'animal par trois points d'appui (ce détail reste pour moi à approfondir). Puis, on a parlé du travail pour les femmes dans l'acte d'enfantement (le mot salle de travail a renouvelé son utilisation dans les maternités). Puis le travail a été défini comme le labeur, la peine, la fatigue qu'on prend pour faire quelque chose pour reprendre la définition du dictionnaire de l'Académie française de 1762. Il est ajouté que cela se dit de l'esprit comme du corps. Puis le travail devient tout à la fois l'activité à réaliser et le résultat obtenu.
Il faut voir les idées derrière les mots. Aujourd'hui, lorsqu'on dit de quelqu'un qu'il travaille, on signifie en réalité qu'il s'agit de quelqu'un ayant une activité professionnelle rémunérée. En disant cela, on véhicule l'idée que ceux qui n'ont pas de travail, qui n'ont pas d'activité professionnelle rémunérée, ne travaillent pas donc sont des oisifs ; et être un oisif, c'est finalement être un fainéant dans la représentation sociale moderne. Avec une telle utilisation du mot travail, les écoliers, les retraités, les mères au foyer, les bénévoles des associations, les élus municipaux relèvent de la catégorie des oisifs ou celle du loisir, que sais-je ? Il est temps de substituer totalement le terme d'emploi ou d'activité professionnelle rémunérée en lieu et place du terme travail. Sinon, on véhicule l'idée que l'éducation des enfants n'est pas une vraie responsabilité tandis que le lancement marketing de la Play Station en serait une au regard de l'histoire de l'humanité.

CAJJ